top of page

MAYO PARASOL, un repreneur pour rayonner encore plus loin !


Février 2021, Monsieur Arnaud GAUTHIER, 39 ans, réalise son projet de reprise en rachetant MAYO PARASOL, entreprise de textile positionnée sur une niche et située dans l’HERAULT, appartenant à Madame Sandra DUBREUCQ, qui propose une gamme de vêtements/maillots de bain anti UV.


Créée en 2002, la société MAYO PARASOL est l’expert français des maillots de bain anti UV et des vêtements anti UV pour les bébés, les enfants et les adultes.

Madame Sandra DUBREUCQ a racheté l’entreprise en 2016 et, a réorganisé, restructuré et développé son marché, qui était très orienté boutique, pour diversifier ses canaux de distribution.

La refonte du site internet marchand, rendu très fonctionnel, la communication et la marque placées dans d’importantes Marketplaces, telle que La Redoute ou encore Amazon ont permis de prodigieusement développer l’aspect B to C de MAYO PARASOL. L’entreprise vend dans toute la France et à l’international.

Forte de son positionnement, de ses nombreuses certifications et labels obtenus, la marque Sophie la Girafe confie depuis 2011, la licence de conception, production et distribution de sa collection anti-UV. La marque se voit aussi confier la licence pour le textile Anti-UV et les accessoires de piscine pour enfant de la marque Le Petit Prince.


Monsieur Arnaud GAUTHIER, ayant une expérience professionnelle de plus de 15 ans, dans l’encadrement d’équipes d’une trentaine de collaborateurs, possède de solides fondamentaux dans le Management direct et Conduite de projets.


Il souhaitait reprendre une PME in bonis, ayant un fort potentiel de développement et mettre à profit ses acquis.


« Mayo Parasol propose un produit hautement éco-responsable et possède un potentiel considérable de développement dans un contexte où le digital est devenu incontournable pour les TPE et PME. Sandra a su mettre le dispositif adéquat pour poursuivre une stratégie de croissance sur le territoire national et à l’international et j’apporterai toute mon expérience et mon savoir-faire pour mener à bien mon déploiement. »


La feuille de route est ambitieuse, visant à consolider son assise sur son marché, à accroitre la présence de MAYO PARASOL sur notre territoire, le CA à l’export, et de renforcer à une nouvelle clientèle BtoC. Madame Sandra DUBREUCQ a prévu une période de « tuilage » nécessaire pour une bonne transmission de l’entreprise.

MAYO PARASOL, un repreneur pour rayonner encore plus loin !
.
Download • 256KB


Comments


bottom of page